L’UEFA donne à ses employés la possibilité d’élargir l’éventail de leurs compétences et d’améliorer leur compréhension du football en leur offrant la possibilité d’assumer une double fonction. Florian Python, senior manager Ressources humaines, explique comment les membres du personnel peuvent exercer une deuxième activité, qui vient s’ajouter à leurs tâches quotidiennes au sein de l’organisation.

Pourriez-vous nous expliquer en quoi consiste une double fonction à l’UEFA ?

Outre le poste pour lequel ils ont été engagés, certains employés choisissent d’assumer un autre rôle, de nature opérationnelle. Ils peuvent ainsi travailler sur des tournois juniors, des matches de l’UEFA Champions League ou de l’UEFA Europa League, ou même sur des tournois majeurs tels que l’UEFA EURO 2016. Ces rôles sur site sont parfois très éloignés de la fonction administrative de l’employé concerné. L’une de mes collègues, par exemple, est responsable RH dans mon équipe, mais lors de l’UEFA EURO 2016, elle a occupé la fonction de responsable du protocole VIP à Lyon pendant quatre semaines. Ce type d’expérience offre aux collaborateurs la possibilité d’accomplir des tâches différentes et de découvrir le volet opérationnel du football, ce qui pourra ensuite leur servir dans leur fonction principale.

Que doit faire un collaborateur de l’UEFA pour obtenir une double fonction ? Doit-il poser sa candidature ?

Les collaborateurs peuvent s’inscrire auprès des RH pour figurer sur la liste du personnel qui souhaiterait bénéficier d’une fonction sur site, dans la mesure où leur supérieur hiérarchique a donné son feu vert. Pour l’UEFA EURO 2016, il y avait une longue liste de postes disponibles pour le personnel. Les collaborateurs pouvaient prendre contact directement avec les gestionnaires de projet pour discuter de leur implication éventuelle dans le tournoi, dans le domaine de leur choix. À l’UEFA, nous sommes une grande famille. Nous nous connaissons tous, ou presque, ce qui rend les mouvements de personnel internes beaucoup plus rapides et plus simples ; il n’est ainsi pas compliqué d’obtenir une deuxième fonction.

Y a-t-il des parcours types en matière de double fonction ?

Il y en a, mais ce n’est pas la règle. Certains postes, à l’UEFA, sont liés au domaine opérationnel. Il est donc naturel pour les membres de ces services d’assumer des fonctions similaires sur site. Par exemple, un collaborateur occupant un poste de manager Accréditations à Nyon pourrait également remplir un rôle sur site lié aux accréditations. Ayant préparé le concept et l’ayant mis en place pendant de nombreux mois avant le tournoi, ces collaborateurs sont ensuite amenés à l’appliquer durant le tournoi, ce qui n’offre que des avantages. Je dois avouer que c’est le cas pour la plupart des postes de la division Activités opérationnelles, qui est chargée du déroulement des événements de l’UEFA, mais c’est différent pour d’autres équipes : certains membres du personnel peuvent exercer une fonction sur site qui n’a rien à voir avec leurs tâches quotidiennes.

Comment les collaborateurs répartissent-ils leur temps entre leurs deux fonctions ?

Chacun doit s’assurer que sa principale fonction soit remplie pendant qu’il est sur site, soit en continuant à assumer ses deux fonctions, soit avec le soutien de son équipe, qui peut reprendre certaines de ses tâches pendant son absence. Généralement, le rôle sur site vient s’ajouter aux activités quotidiennes du collaborateur, ce qui peut être difficile à assumer.

Ces doubles fonctions sont-elles exercées uniquement lors des tournois ou durant toute l’année ?

Il y a de nombreuses autres compétitions interclubs et pour équipes nationales auxquelles le personnel peut participer chaque saison. Les tournois et compétitions de l’UEFA ont des durées variables et se déroulent à des périodes différentes, ce qui permet à nos collaborateurs de trouver un rôle qui s’intègre bien dans leur planning.

Retrouvez les dernières offres d’emploi disponibles à l’UEFA.