Chaque organisation cherche quelque chose de spécifique chez ses employés, mais trouver cet ingrédient magique qui vous permettra de décrocher le poste de vos rêves n’est pas toujours facile. L’UEFA est depuis longtemps réputée comme le lieu de travail rêvé pour les personnes cherchant à faire carrière dans le sport. Comme l’organisation vise à développer sa culture d’entreprise, Florian Python, Senior HR Manager, nous révèle ce que l’UEFA recherche vraiment chez un candidat en nous donnant ses cinq astuces pour faire la différence et être recruté.

1. Se construire un réseau

Ce n’est un secret pour personne : le réseautage est une étape clé pour trouver le job de ses rêves. Le sport est un secteur où les gens se connaissent, donc si vous faites l’effort de nouer des contacts, les opportunités peuvent se présenter à vous par le biais du bouche à oreille au sein de votre réseau. Il est également utile d’être recommandé par des personnes ayant une grande réputation dans le domaine en question, mais ces recommandations ne tombent pas du ciel : il faut entretenir les contacts. Les conseils que peuvent vous prodiguer les membres de votre réseau constituent aussi un outil précieux.

2. Acquérir de l’expérience

Il est possible que vous ayez toujours souhaité travailler dans le sport sans jamais vraiment en avoir l’occasion. Si c’est le cas, il vous faut gagner en expérience ! Nous recherchons des personnes passionnées par le football en dehors de leur travail quotidien, quel que soit leur domaine d’activité. Si votre fils joue dans un club local, vous pouvez par exemple proposer d’entraîner ou d’encadrer l’équipe. Nous portons un réel intérêt à ce genre d’investissement, et la popularité du football fait qu’il est relativement facile de trouver une occasion d’être bénévole.

3. Bien se positionner

Nous avons beaucoup de respect pour les candidats qui savent précisément où ils en sont dans leur carrière et ce qu’ils recherchent. Les compétences requises varient considérablement en fonction du niveau hiérarchique visé au sein de l’organisation. Bien entendu, il est impératif de disposer d’une expérience professionnelle pour postuler à une fonction de premier plan, mais nous n’attendons pas les mêmes compétences des jeunes diplômés et des candidats à des postes juniors au moment de recruter et de constituer nos équipes.

4. Savoir se vendre

Lors du recrutement, la capacité des candidats à se vendre et à mettre en avant leurs qualités fait une réelle différence. C’est particulièrement vrai pour les jeunes diplômés et pour les candidats à des postes juniors, qui n’ont pas nécessairement une grande expérience. L’enthousiasme est important, mais connaître ses compétences sans les surestimer l’est tout autant. À l’UEFA, nous recherchons des personnes authentiques, dotées de qualités personnelles et de compétences interpersonnelles.

5. Se préparer correctement

Le plus gros faux pas commis par les candidats est de venir à un entretien sans avoir effectué la moindre recherche sur l’entreprise ou sans avoir bien lu la description du poste. Chaque candidat devrait être capable de répondre correctement à ces deux questions au moins : « Que savez-vous de l’UEFA ? » et « Selon vous, en quoi consiste le poste ? » Il est choquant de voir le nombre de candidats qui butent sur ces questions. Personne n’attend de vous que vous sachiez tout dans les moindres détails, mais il est crucial de vous préparer, sous peine de ne pas être pris au sérieux.

Retrouvez les dernières opportunités disponibles à l’UEFA sur GlobalSportsJobs.